Version française et doublons

En adaptation audiovisuelle, le sous-titrage est sans doute la technique qui connait le plus de versions d'une même oeuvre. En effet, la méthode est relativement peu coûteuse. Et avec la multiplication des médias et des chaînes et le boom des versions dites multilingues (VM : le programme peut être regardé soit en VF soit en VOSTF), sans parler des DVD à gogo, on pourrait presque compter autant de versions sous-titrées que de supports.

Le film qui sort en salles va être sous-titré par un adaptateur (généralement, un "grand" nom) mais il y a fort à parier que ce ne sera pas lui qui signera l'adaptation en sous-titrage qui sera diffusé sur une chaîne cinéma ou en DVD. En effet, dans la jungle des échanges économiques audiovisuels, il revient moins cher de refaire sous-titrer le "produit" plutôt que de racheter les droits.

 

En doublage, c'est beaucoup plus rare d'avoir plusieurs versions françaises étant donné la cherté du procédé. Mais parfois, certains vieux films vont être redoublés pour être remis au goût du jour. C'est là quelque chose qui me chiffonne dans la mesure où l'oeuvre s'inscrit dans une période socio-culturelle précise et le doublage en sera le reflet. Un vieux film doublé en français, c'est un son différent, un vocabulaire différent, une façon de s'exprimer différente, des voix différentes. Bref, c'est le symbole d'une époque et je ne vois pas au nom de quel principe supérieur on en viendrait à retoucher tout cela. Quand il y a eu censure, là, c'est une autre histoire : en Espagne, où le franquisme a conduit les adaptateurs à trahir parfois l'oeuvre originale, il n'est pas rare d'assister à plusieurs redoublages d'un vieux film. Dans ce cas précis, le redoublage peut se concevoir dans la mesure où on rétablit une vérité que la politique avait faussée. Après, il faudrait, autant que faire se peut, essayer de retrouver le langage de l'époque et le grain du son si particulier que la technique moderne a complètement changé. En France, certains Disney ont été redoublés mais je crois que le phénomène reste assez marginal.

 

Pour la voice-over, technique plus ou moins intermédiaire, c'est une autre histoire. Il arrive assez souvent qu'une chaîne fasse adapter un documentaire et qu'une autre, plutôt que de racheter la VF (ou savoir s'il en existe déjà une), va faire sa propre VF. En fait, chaque chaîne a sa "ligne éditoriale" propre, avec des consignes d'adaptation. En août 2010, j'ai adapté un documentaire sur le blizzard (Raging Planet) pour Discovery HD Showcase qui avait choisi d'intituler la série sur les phénomènes climatiques "Les Colères de Mère Nature". Eh bien dans le même temps, France 5 avait aussi acheté la série, qu'elle a intitulée "La Terre en colère", et elle a donc commandité une adaptation de l'épisode sur le blizzard. Pour avoir vu le travail de ma consoeur lors de sa diffusion, je me suis aperçu que le montage était légèrement différent - sa version à elle était de 3 minutes plus longue - et certains passages de la voix off avaient été omis ou sensiblement modifiés. C'est ça, la ligne éditoriale d'une chaine. Ce documentaire, et donc tous les autres numéros de la série, doivent donc avoir deux versions françaises.

Écrire commentaire

Commentaires : 0