Alors, VOST ou VF ?


A votre tour de vous exprimer quant à l'éternel débat "VOST ou VF" : qu'est-ce que vous préférez ? Pourquoi ? Quels sont les avantages ? Les inconvénients ? Votez puis laissez un commentaire pour expliciter votre choix.

 

Mais juste avant, deux vidéos pour faire pencher la balance d'un côté... ou de l'autre !


Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    lionel.martin.sausset@orange.fr (mardi, 09 août 2016 19:12)

    Bonjour,
    Pourriez vous me dire pourquoi, surtout dans les reportages TV, la traduction en français est souvent superposée à la VO, ce qui donne un mix des deux langues assez pénible à entendre ?
    Merci pour votre réponse

  • #2

    Anthony (mercredi, 10 août 2016 11:13)

    Bonjour monsieur,

    Difficile de véritablement dire pourquoi historiquement le voice over est la méthode qui a été choisie plutôt que le sous-titrage, par
    exemple.

    Évidemment, pour éviter que le mix des deux langues soit pénible pour le téléspectateur, il faut que la VF ait été faite correctement. En règle
    générale, la VO est moins audible pour que le français, qui vient se superposer, soit clair. De plus, au vu de certaines émissions où le rythme de parole est très soutenu, avec un montage (donc
    des changements de plans) très saccadé, le voice over reste peut-être moins gênant que le sous-titrage, qui devront synthétiser au
    maximum l'information en se calant sur un montage "à la mitraillette"... Après, ça dépendra vraiment de chaque programme. De la
    télé-réalité, par exemple, fonctionne peut-être mieux en voice over, même si on peut aboutir un brouhaha de voix quand tout le monde crie en
    même temps...
    Pour information, le voice over n'est utilisé en France que pour des œuvres documentaires, de jeu ou de télé-réalité, contrairement à d'autres pays, comme en Europe de l'Est, où la méthode est également utilisée pour des œuvres de pure fiction (films, téléfilms, séries, dessins animés).

    En espérant avoir un peu répondu à votre question.